L’alpe du Pin  1274-1805 m  

Vite et bien,

C’est comme cela que j’aime qualifier la montée au refuge de l’Alpe du Pin, situé en face de St Christophe, ce nid d’aigle domine la vallée du Vénéon puisque on peu voir depuis pied Moutet jusqu'à la barre des Ecrins.

Depuis le hameau des Granges prés de St Christophe, le chemin s’élève en lacets réguliers, d’abord dans une jeune forêt d’épicéas, et longe de très belles cascades qui apportent une note de fraîcheur à se début d’ascension.

On est très vite à mis parcours avec une vue magnifique sur le glacier des Fétoules, encore quelques lacets dans les barres rocheuses et c’est la vue de la pointe de l’Auranoure qui marque l’arrivée sur l’alpage de l’alpe du Pin avec le refuge de granit campé sur son rocher, belvédère remarquable.

Construit en 1947 par « les Jarrets d’acier il n’est gardé que depuis quatre ans par Sylvie qui saura vous guider pour poursuivre sur le verrou de la Mariande ou son lac du même nom.

On peu flâner vers l’alpage pour y surprendre quelques marmottes et se rafraîchir à ses torrents.

Si l’on décide de pousser jusque du coté de la Mariande, au retour on peut alors passer par la forêt et rejoindre le sentier qui le long du Vénéon nous ramènera  a notre point de départ.